Chromatographie

Juillet 2000-plein écran recommandé-plug-in Flash nécessaire-

 

              Une substance, ici un corps pur (point rouge) est déposée près de la base d'une plaque recouverte d'une couche mince de silice (chromatographie sur couche mince).
               La base de la plaque est plongée dans un solvant appelé éluant. Celui-ci monte dans la couche mince de silice et entraîne la substance déposée.
               Cliquer sur l'image ci-contre pour visualiser le phénomène.
 
              La façon dont la substance est entraînée dépend de la taille des molécules de la substance, de la nature de l'éluant et de l'affinité de la substance pour cet éluant. La grandeur appelée rapport frontal caractérise le couple substance/éluant. C'est le rapport entre la distance parcourue par la substance et celle parcourue par l'éluant (depuis sa rencontre avec la substance : position initiale de la tâche). Ici, ce rapport est voisin de 0,75.

 

             Deux substances différentes ont des rapports frontaux différents. Chacune est entraînée différemment par l'éluant. C'est le cas de A (env.0,75) et de B (env. 0,5) sur l'animation ci-contre. Cliquer !
             Si les deux substances étaient initialement mélangées (à droite), la chromatographie sur couche mince permet de les séparer.

Retour au sommaire   physique.lcf@andorra.ad